Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre L > LATOYA JACKSON

LATOYA JACKSON

LATOYA JACKSON Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - LATOYA JACKSON

La Toya est la deuxième femme de la famille Jackson à avoir commencé une carrière solo. Son premier album éponyme, La Toya Jackson, sort en 1980 chez le label Polydor Records. Son premier single If You Feel The Funk a été relativement bien classé (#40 aux charts Billboard R&B, #17 aux charts Dance, #42 en Allemagne, #18 au Pays-Bas). Son deuxième single, Night Time Lover, fit moins bien que le premier même s'il a été co-écrit et co-produit par son frère Michael Jackson. L'album contient aussi une version du succès de Billy Ocean Are You Ready?.
Un an plus tard, son deuxième album sort. My Special Love est assez similaire au premier album. Ce dernier est co-écrit avec sa sœur Janet et contient une autre chanson à succès de Billy Ocean Stay The Night (premier single extrait de l'album). Ses frères, Randy, Tito, Marlon et Jackie participent à l'élaboration de cet album. Pendant ce temps, son père Joseph Jackson est son producteur.

En 1983, elle signe chez le label Private Eye Records, une division du groupe Epic Records/ Sony Records (le même label que son frère Michael à cette époque). Elle enregistre des albums à succès : Heart Don't Lie, sorti en 1984 et co-écrit par son père avec le producteur Amir Bayyan. La Toya connait un certain succès aux États-Unis avec le single Heart Don't Lie (#56) et quelques autres singles au Top 40 Dance. Elle fait une apparition à la télévision Américaine dans The Unknown Stuntman avec Hot Potato, et Lee Majors comme présentateur. La chanson Reggae Nights qu'elle a écrite, n'apparaîtra pas dans l'album. Cette chanson a été donnée à Jimmy Cliff qui le réalisera comme single en 1983 et devient un énorme tube, néanmoins elle réinterprète cette chanson dans l'album No relation en 1991.

L'album Imagination sort en 1986 avec un succès moindre. Les albums La Toya Jackson, My Special Love et Heart Don't Lie seront réédités en CD au Japon. Des copies officielles de ces CD se vendent vers 200-300 dollars US chez Ebay. Des fans du site Internet Church of La Toya Jackson souhaitent que les quatre premiers albums sortent mondialement en version CD (dont plusieurs bonus).

En 1987, elle quitte la demeure familiale d'Encino (USA). Elle décide que Jack Gordon (son mari d'alors) devienne son producteur. Elle signe chez le label Teldec Records en Allemagne. Elle travaille avec des producteurs comme Stock, Aitken, Waterman (qui produisent Rick Astley, Kylie Minogue, Mandy Smith...). Ils produisent trois chansons pour La Toya en 1988 pour l'album La Toya. Le premier single extrait s'intitule Ain't Nobody Loves You Like I Do. Elle enregistre une chanson anti-drogue Just Say No qui est composée spécialement pour la campagne de Ronald Reagan. Cet album est également l'occasion pour elle de travailler avec les producteurs hip-hop Full Force qui font pour elle You're gonna get rocked et Such a wicked love. Elle apparaît dans le magazine Playboy en mars 1989. En 1990, l'album Bad Girl sort chez Teldec Records. Un an plus tard, l'album sort chez un label Italien, Sherman Records. L'album a connu pas moins de 50 éditions sous différent noms : Sexual Feeling, He's My Brother, Playboy... Les producteurs sont les Allemands Klarman/ Weber et Tony Monn.

En 1991, La Toya enregistre son septième album studio No Relations. Ce dernier sonne House Music et contient le single Sexbox qui a connu un petit succès en Hollande. Parmi les thèmes issus de cet album figure la maltraitance envers les enfants (abus sexuels). Il ne sort pas aux États-Unis. Elle pose une deuxième fois pour Playboy. En 1992, elle apparaît au Moulin Rouge pour un an dans lequel elle chante en français.

En 1993, elle enregistre un album Country From Nashville To You. Cet album est réalisé deux fois. Aucun single ne sera tiré de cet album même si Crazy chanté au The Maury Show connaît un succès certain. L'album contient une chanson d'Elvis Presley Burnin' Love. Il est enregistré en 3 jours seulement.

En 1994, son mari la contraint d'enregistrer un album contenant des classiques de la Motown, qui sont enregistrés en deux heures. La voix de La Toya n'est pas aussi bonne que dans l'album Country et ceux produits auparavant par Jack Gordon. Elle reprend des chansons des Supremes, Four Tops, Smokey Robinson, et des Jackson Five, ses frères. Un single des Supremes sort : Baby Love. Cet album ne connaît pas de succès et n'entre pas dans les charts.

Ces albums sont les deux derniers à être produits par Jack Gordon, son mari. Elle divorcera plus tard. En 2003 puis 2007, elle sort un album (quasi-hors commerce) qui fait un échec, disponible uniquement dans certains pays en petites quantités ou sur le net. Il ne se vendra qu'aux alentours de 35 000 exemplaires, mais la sortie officielle par sa maison de disque Ja-Tail est prévue pour 2008, comme indiqué sur son site officiel. Néanmoins les singles de l'album Just wanna dance & Free the world se classent bien dans les air-plays (radio) aux Etats-Unis. Elle prépare actuellement un show télé avec sa famille, particulièrement avec Jermaine.

Elle enregistre en 2009 un titre hommage à son frère décédé, Michael, initulé Home et dont la sortie est prévue le 28 juillet 2009[réf. nécessaire] par Bungalo Records qui devrait faire partie de son album Startin' Over également prévu pour 2009[réf. nécessaire]. Les bénéfices de ce single seront entièrement reversés au AIDS Project Los Angeles, une association de lutte contre le SIDA.

Télé-Réalité

Le 2 janvier 2009, elle participe à Celebrity Big Brother où elle apparaît avec le rappeur Coolio, l'acteur Verne Troyer (Mini-moi dans Austin Powers), et l'ex Sugababes Mutya Buena, et d'autres célébrités britanniques. Elle se fera éliminer aux portes de la finale, alors que son frère Jermaine avait fini second le jour de la finale en 2007.
Elle fût l'invitée d'honneur dans un prime de Dancing with the Stars 9, lors d'une émission spéciale Michael Jackson.
En 2010 , elle a failli participer à la Ferme célébrités en Afrique.

Les scandales

La Toya Jackson est connue pour ses apparitions en public. N'ayant jamais eu de chansons très connues en France, elle est souvent critiquée de façon négative par les médias et la presse pour être la Jackson la moins rentable, pesant tout de même près de 100 millions de dollars. Elle est associée pour être apparue deux fois dans le magazine pour adulte Playboy. La famille Jackson prétend que Jack Gordon n'a jamais vraiment aidé La Toya pour réussir dans sa carrière.
En 1990, au Festival de Sanremo, sa chanson You And Me est élue comme meilleure chanson du festival, dans les années 1980 sa chanson Baby sister avait déjà gagné à un festival au Japon (beaucoup de ses disques sont sortis au Japon, elle faisait même là-bas une campagne de pub pour des appareils photo avec sa chanson Heart don't lie son grand succès de l'époque). A ce jour, la carrière de La Toya reste peu reconnue, néanmoins celle-ci aurait déjà vendu plus 28 millions d'albums à travers le monde.

Discography

1980 : La Toya Jackson
1981 : My Special Love
1984 : Heart Don't Lie
1986 : Imagination
1988 : La Toya
1991 : No Relations
1993 : From Nashville To You
2010 : Startin' Over

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

Galeries photos

Visitors

Flag Counter

Biographies

Parcourir les artistes A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9

Liens

Sondage

What is your favorite MJJ Album ?
EN CE MOMENT :
Ecouter
Precious Radio Eighties Precious Radio Eighties
Ecouter
Michael Jackson Radio Michael Jackson Radio
Ecouter
Precious Radio Mood Precious Radio Mood
Ecouter
Precious Radio Funk Precious Radio Funk
Ecouter
Precious Radio UpTown Precious Radio UpTown
Ecouter
Precious Radio Love Precious Radio Love
Ecouter
Nous sommes le Jeudi 14 Decembre 2017, Fête du jour : Odile
Chargement